un projet de territoire expérimental pour l'installation en agriculture paysanne et la dynamique rurale

Et les parcelles boisées, quel avenir ?

Certaines parcelles de petite surface sont en friches depuis de nombreuses années et
s’apparentent aujourd’hui à des boisements.

Pour l’instant, elles ne seront pas inscrites dans un programme de défrichage qui serait très onéreux. Dans le cadre du travail engagé avec la LPO, Bretagne Vivante et le lycée de Briacé sur la reconquête de la biodiversité, celui-ci nous amène à considérer l’intérêt de ces parcelles en tant que réservoir de biodiversité, de captation et de stockage du carbone. Il convient d’entamer une réflexion avec les collectivités locales sur leur devenir (propriété collective, non-imposition), car nous ne pourrons pas continuer de verser un fermage tant qu’une valorisation ou une destination ne leur seront pas trouvées.
Un avenant au bail sera proposé aux propriétaires pour le motif de « mise en réserve pour
conservation de la biodiversité ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *