un projet de territoire expérimental pour l'installation en agriculture paysanne et la dynamique rurale

Du côté des parcelles en bail : quels travaux en 2020 ?

SEMES défriche 4,5 hectares de vignes

L’entreprise d’insertion SEMES a commencé la première phase de défrichage des parcelles.
L’entreprise a enlevé fils et piquets sur 4,5 hectares de vignes en friche sur les communes de
La Chapelle-Heulin, Maisdon-sur-Sèvre et Vallet.

Broyage forestier avec LHOMMEAU

C’est l’entreprise LHOMMEAU qui prend le relais ce printemps en passant un broyeur forestier sur les parcelles pour les débarrasser de leurs ceps, arbres et arbustes. 6,6 hectares sont concernés sur Maisdon, Monnières, Vallet ainsi que La Chapelle-Heulin.

La nature s’éveille, place aux cultures

Suite à la mise en place en janvier dernier du comité technique, qui réunit les référents chargés d’organiser la mise en œuvre et le suivi des travaux sur les parcelles de chaque commune, les bénévoles sont allés sur le terrain pour prévoir les futurs travaux à mener.

Un programme de girobroyage et de travail du sol sur toutes les parcelles en bail a été présenté à la
CUMA la Croix Verte de Château-Thébaud et à la CUMA de l’Espérance de St Hilaire de Clisson pour
être réalisé dans la première quinzaine d’avril sur les 3 communes de La Chapelle, Maisdon, Le Pallet
et Monnières. Un semis de prairies permanentes sera réalisé au printemps ou en septembre, en
fonction de l’état des parcelles, avec l’objectif de semer 23 hectares au total.

Cette étape s’avère déterminante cette année pour assurer la pérennité du modèle porté par Terres
en Vie. En effet, pour rappel l’année dernière, les conditions météos particulières, avec un été sec et
caniculaire et la pluie à partir du 20 septembre en continu jusqu’en octobre, ainsi que l’indisponibilité
des entreprises de travaux agricoles nous avaient empêchés de réaliser les travaux agricoles que nous
souhaitions. Travaux qui ont donc été reportés cette année 2020 et que nous avons bien anticipés, en
travaillant avec l’Union des CUMA de Loire-Atlantique.

Covercrop sur Maisdon et Monnières

La CUMA de l’Espérance, de St Hilaire de Clisson, a passé le covercrop sur 2,7 hectares à Maisdon
et 2,9 hectares à Monnières. Elle repassera en fin d’été et fera un semis de prairies permanentes à
l’automne.

Girobroyage et labour à La Chapelle

8 hectares ont été broyés par la CUMA de la Croix Verte à Château-Thébaud et 5,5 ha ont été labourés pour être semés au printemps.
Une autre partie sera semée à l’automne.
1,3 hectares vont également être semés en prairies permanentes au Pallet.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *